De Caleta Chanaral del Aceituno au Chili à Cafayate en Argentine

 

 

Les ânes sauvages nous ont accompagnés tout au long de la piste qui amène à la route de Copiapo . Après une nuit de repos dans la propriété d’un producteur de fruits et légumes, qui nous a proposé gentiment l’hospitalité, nous nous dirigeons vers la Laguna Santa Rosa, située dans le Parque Nacional Tres Cruces, au Chili.

 

 

 

 

 

Tout au long de la piste d’accès sud nous découvrons un paysage désertique animé par quelques chèvres et boucs en furie… Pendant quelques kilomètres nous avons pris dans notre voiture le berger au parfum de « air de chèvre »…. Il nous a déclaré qu’il possédait 200 chèvres et qu’il vivait dans un cabanon exposé au quatre vents.

 

 

 

La montée est parsemée, ça et là, de chevaux broutant le long du petit ruisseau qui donne une couleur de verdure dans ce paysage désertique. Les yeux rivés sur l’altimètre pour notre première grande montée en altitude, nous avons passé un col à plus de 4100 mètres. La descente se fait sur la partie sud de la Laguna Santa Rosa située à 3800 mètres.

 

 

 

Ici, les amoureux du noir et blanc et des paysages de neige dans les mêmes tons seront très déçus. Le Parque Nacional Nevado Tres Cruces est divisé en deux secteurs. Il possède toute la beauté sauvage des paysages andins de haute altitude en beaucoup moins fréquenté que ceux se situant plus au nord. A ce jour c’est notre coup de cœur en Amérique du Sud.

 

 

 

 

La Laguna Santa Rosa est entourée de montagnes multicolores. Les flamants roses viennent y passer l’été et beaucoup l’utilisent comme dortoir pour la nuit. La route qui mène à l’autre partie du parc, la Laguna del Negro Francisco est tout simplement stupéfiante dans la distribution des couleurs polychromes le long de la piste qui s’élè